Ronel

ACTUALITE

Nouvelle York Tohu Bohu
 Manhattan, escale vertigineuse 2011 - 60 Fig

Expositions personnelles d'été :


Honfleur

Escales Initiatiques
Galerie Danielle Bourdette – Gorzkowski

Du 18 Juin au 31 Juillet 2011
5 quai Saint Etienne
14600 Honfleur
Tel : 02 31 89 19 13 et 06 11 54 54 79
Vernissage le Samedi 18 Juin à partir de 17h00
et dédicace de l’ouvrage les traces du ciel, contes du Burkina Faso
Texte de Bernard Lacombe - Illustrations de Christophe Ronel
aux Editions de l’Harmattan

Exposition où l’on découvrira les récentes séries gangétiques et new-yorkaises
du peintre nourries de téléscopages architecturaux et narratifs à travers petits
et grands formats...

 

 

Exposition musée :

Taipei

Galerie Nationale Chung Shan de Taipei (Taiwan)
Mai - Juin 2011
Christophe Ronel est invité à participer à l’Exposition Internationale d’Art sur Papier
à la Galerie Nationale Chung Shan de Taipei
supervisée par le Ministère de le Culture de Taiwan

 

Sortie du livre :

traces du ciel - illustrations Christophe Rone

Les traces du Ciel
Contes du Burkina Faso
Texte de Bernard Lacombe - Illustrations de Christophe Ronel
aux Editions de l’Harmattan

24 x 15,5 cm - 190 pages
19,00 € sur commande dans toutes les librairies
ou auprès des Editions l’Harmattan :
5 - 7, rue de l’école Polytechnique
75005 Paris
Contact Virginie Robert 01 40 46 79 23
virginie.robert@harmattan.fr

Issu d’une collaboration amicale de plusieurs années entre  l’ethnologue et auteur Bernard Lacombe spécialiste de l’Afrique de l’Ouest et Christophe Ronel, cet ouvrage de 190 pages, abondamment illustré d’encres du peintre présente sept contes mêlant épaisseur historique et complexité culturelle.
Les dessins relaient le texte en offrant paysages et esthétique de l’Afrique des confins sahariens.
La vision littéraire de Bernard Lacombe met en scène les acteurs africains essentiels de la pensée populaire des peuples des savanes.
Fétiches et djinns. Lièvre malin et hyène stupide. Gens des villes, rois et gens d’en bas.
Les histoires de l’auteur où animaux et humains s’échangent les rôles semblent écrites sur mesure pour alimenter le bestiaire foisonnant de Christophe Ronel.

 

haut de page